Le programme PEDIAC réunit un consortium de 11 équipes de recherche fondamentale

Le programme PEDIAC réunit un consortium de 11 équipes de recherche fondamentale

Contexte

Les données actuelles indiquent qu’environ 2500 enfants et adolescents sont touchés par le cancer chaque année en France. Malgré les progrès scientifiques et médicaux des dernières années qui ont permis d’atteindre un taux de survie moyen de 80 % chez ces enfants et adolescents globalement, il existe une grande disparité dans la réponse aux traitements des différentes formes de cancer et plusieurs entités restent associées à un pronostic sombre. Ainsi, les cancers restent la principale cause de décès par maladie chez les enfants de plus d’un an. De plus, la plupart des enfants guéris de leur cancer souffrent d’effets secondaires délétères liés à la maladie et aux traitements reçus.

Par conséquent, une meilleure compréhension des causes évitables et des mécanismes cellulaires et moléculaires qui sous-tendent le développement des cancers pédiatriques est nécessaire pour réduire l’impact des cancers pendant l’enfance.

Objectifs

Récemment financé par l’INCA, le projet réunit onze équipes de recherche fondamentale travaillant dans plusieurs instituts de recherche et centres nationaux de lutte contre le cancer et dont les thématiques de recherche couvrent un vaste domaine de recherche. Ce consortium développera un programme de recherche pluridisciplinaire de 4 ans prenant en considération les causes des cancers pédiatriques d’un niveau environnemental jusqu’à un niveau moléculaire et ce sur différentes entités de cancers pédiatriques.

L’objectif général du projet PEDIAC est de comprendre les causes et les origines du développement des cancers agressifs à des âges spécifiques au cours de l’enfance.

Des études épidémiologiques et génétiques indiquent déjà que ces spécificités peuvent résulter d’expositions à des facteurs de risque environnementaux et de prédispositions génétiques. De plus, des analyses expérimentales récentes indiquent que certaines périodes pré ou post-natales, ainsi que certains types de cellules, sont particulièrement sensibles à la transformation tumorale par les altérations génétiques observées dans les cancers pédiatriques.

Tous les facteurs environnementaux et de prédisposition ne sont pas connus et la connaissance précise des bases moléculaires sous-jacentes à la sensibilité particulière de certaines cellules fait généralement défaut.

Programme de recherche

Le projet PEDIAC a des objectifs spécifiques :

Workpackage 1

Identifier les facteurs de risque environnementaux et génétiques, notamment immunitaires, susceptibles d’augmenter le risque de cancer chez l’enfant.

Workpackage 2

Comprendre comment les modifications des propriétés des cellules au cours des périodes pré et post-natales influent sur leur sensibilité aux altérations génétiques fréquemment observées dans les cancers pédiatriques.



Workpackage 3

Développer de nouveaux modèles reproduisant plus fidèlement les tumeurs pédiatriques et qui permettront d’étudier la manière dont les cellules cancéreuses interagissent avec les cellules environnantes.

Workpackage 1

Identifier les facteurs de risque environnementaux et génétiques, notamment immunitaires, susceptibles d’augmenter le risque de cancer chez l’enfant.

Workpackage 2

Comprendre comment les modifications des propriétés des cellules au cours des périodes pré et post-natales influent sur leur sensibilité aux altérations génétiques fréquemment observées dans les cancers pédiatriques.


Workpackage 3

Développer de nouveaux modèles reproduisant plus fidèlement les tumeurs pédiatriques et permettront d’étudier la manière dont les cellules cancéreuses interagissent avec les cellules environnantes.

Workpackage 1

Identifier les facteurs de risque environnementaux et génétiques, notamment immunitaires, susceptibles d’augmenter le risque de cancer chez l’enfant.

Workpackage 2

Comprendre comment les modifications des propriétés des cellules au cours des périodes pré et post-natales influent sur leur sensibilité aux altérations génétiques fréquemment observées dans les cancers pédiatriques.

Workpackage 3

Développer de nouveaux modèles reproduisant plus fidèlement les tumeurs pédiatriques et qui permettront d’étudier la manière dont les cellules cancéreuses interagissent avec les cellules environnantes.

Ces études visent à identifier des facteurs de risque dont la prise en compte permettrait de prévenir le développement de cancer chez les enfants et de nouveaux marqueurs de la prédisposition génétique au cancer. La comparaison de tumeurs de patients avec des modèles reproduisant plus fidèlement la situation rencontrée chez les patients permettra d’identifier des mécanismes moléculaires précis actifs spécifiquement au sein des cellules tumorales pédiatriques.

Ensemble, une meilleure connaissance de ces facteurs fournira des outils permettant de mieux prévenir le développement du cancer  ou de diagnostiquer et de développer de nouvelles approches thérapeutiques plus ciblées et plus efficaces.

Vahid Asnafi

Institut Necker

Son équipe a développé la caractérisation cellulaire et moléculaire des tumeurs lymphoïdes malignes…

Olivier Ayrault

Institut Curie

La protéomique et l’analyse multi-omique des médulloblastomes seront au coeur du travail de…

Véronique Maguer-Satta
Jean-Yves Blay

Centre Léon Bérard

Spécialisés dans les sarcomes pédiatriques et les leucémies, les collaborateurs travailleront…

Jacqueline Clavel

Inserm

Les compétences en épidémiologie et en statistiques de l’équipe permettront de mieux comprendre…

Florent De Vathaire

Gustave Roussy

L’équipe se concentre sur l’épidémiologie des effets des rayonnements ionisants sur la santé…

Zdenko Herceg

Centre International de Recherche sur le Cancer

L’équipe participera à l’étude des marqueurs épigénétiques des expositions dans les cohortes de…

Isabelle Janoueix-Lerosey

Institut Curie

Les mécanismes de l’oncogenèse et l’identification des nouvelles cibles thérapeutiques des neuroblastomes…

Sylvain Latour

Institut Imagine

L’expertise dans la caractérisation des déficiences immunitaires monogéniques héréditaires associées à…

Thomas Mercher

Gustave Roussy

L’équipe apporte son expertise dans les leucémies aiguës mégacaryoblastiques pédiatriques et…

Celio Pouponnot

Institut Curie

Les travaux sur les tumeurs cérébrales pédiatriques, principalement le médulloblastome et sur d’autres…

Joachim Schuz

Centre International de Recherche sur le Cancer

Spécialisé en épidémiologie du cancers, en particulier sur les causes liées à l’environnement, au travail…

Membres du consortium